18 de ago de 2011

Marguerite Yourcenar

« Je vous demande pardon le plus humblement possible, non pas de vous quitter, mais d'être resté si longtemps. »



Um comentário:

  1. Voilà une formidable citation que je garde en réserve pour une connaissance commune.

    Pierre

    ResponderExcluir